ZEN_TO_01_TITRE.jpg
1/21
« Veux-tu que je te raconte un secret ? 
 
nan .. ? .. nan .. ? 
 nnnaaaann
« ... Maintenant touché,
 entends-tu ? 
Ce bruit qui te dérangeait, dehors, 
est entré... On dirait de la pluie ... 
 C’est triste ! 
 De la pluie ! »

PIÈCE POUR 2 DANSEURS
Direction artistique/Chorégraphie : Axel Poulsen
Assistante chorégraphique : Angela Mit
 
Avec les danseurs : 
Angela Mit et Axel Poulsen
 
Création sonore : Jacopo Greco d'Alco
Voix : Heidi Johansson
Scénographie : Andrea Warzee
Production : 
Théâtre Hommes de Terre
Le Laboratoire Robespierre
CNSMDL
 
Avec le soutien de :
L'École d'art  de Montreuil
Zen toThe journey Ahead,Le périple à venir
AVANT PROPOS
Je suis Axel Swann Poulsen, chorégraphe, interprète, performeur, photographe, réalisateur, anthropologue, aventurier, philantrope surtout jeune et en quête, sortant du CNSMD de Lyon. À son tour, sans dérision aucune, vous est présentée la personne que vous voyez en mouvement sur la page suivante, Angela Mit, danseuse, aventurière, comédienne, coureuse, coutureuse, conteuse de talent et autodidacte.
Le corbeau s’appelle le corbeau, et la vache Papavota 
 

Zen to - A journey Ahead émerge d’une documentation personnelle, de tables rondes et d’une quête personnelle pour s’exprimer avec éthique, en cohérence esthétiquement et philosophiquement, à travers la mise en scène et d’autres formes de représentation et de création.
Le processus de conceptualisation s’est formé spontanément dans mes réflexions à partir d’une attirance pour les esthétiques japonaises, celles-ci constituent le point de départ de ce projet.

Je me suis considérablement documenté sur ces sujets_ Composition instrumentale, composition spatiale, théories philosophiques japonaises, pratique du corps ainsi que de ses multiples signifiants, afin de réaliser le tout dans une perspective globalisante.
photo%20a%20journey%20ahead_edited.jpg
INTENTIONS
Des valeurs importantes pour ce travail de composition: 
 

Comme dans toute pièce les moteurs de la pièce sont les intentions de départ. J’appuie ici malgré tout sur l’importance que celles-ci ont même sur la forme que prendra leur construction. 

C’est pour cela que je compose des espaces dans lesquels résonnent différentes intentions, et pas conséquent, différentes formes artistiques qui peuvent y répondre au mieux. Zen to est une pièce transdisciplinaire. 

Même si la danse est ma spécialité, elle ne peut répondre à toutes les intentions recherchées dans la pièce.
« Veux-tu que je te raconte un secret? 
 

nan .. ? .. nan .. ? 

Trouver la bonne intention signifie trouver la forme d’approche qui résonne le mieux entre les différentes formes artistiques, cette approche pour cela doit être cathartique et doit garder cette qualité-là pour l’interprète. La composition prend alors un aspect plus personnel, ce qui rejoint le propos de la pièce. 

ZEN TO 85.jpg
INTENTIONS
Le propos de Zen to est diffus. "Renvoyer à quelque chose de plus grand" Qu'est-ce que ça signifie ?
Généralement, les représentations de fictions qui se posent à des échelles surhumaines prennent le parti d'affirmer par l'absence de l'humanité des caractères instables, superficiels et éphémères des aspirations du comportement humain.
Ex : Espace cosmique, Volcan grondant, tout univers cyberpunk etc ... ces représentations sont des allégories de l’ignorance de l’humanité.
Dans ces perspectives, la présence humaine parle d’elle-même: réfutant sa propre durabilité de part ses conditions d'existences.
Ce sont des représentations fortes, contenant des dystopies, miniaturisant des problèmes ontologiques et des formes de scénarios pour l’humanité qui me séduisent. Elles donnent un semblant de profondeur.
Dans Zen to, je cherche à prendre le contre-pied de cela, de mettre en valeur la présence, plus que l'absence d'humanité, et d'explorer ce qui en elle peut être durable et concret.
La pièce restitue des bribes et témoignages de ce trajet de revalorisation de l’humain en tant que tel, en partant de l’idée que c’est loin d’être acquis, et que l’homo-sapiens est un très bon menteur. ( Zen to signifie "le périple à venir" en Japonais).
Pour faire court le corps Humain est le réceptacle d'émotions, intentions, diverses, complexes, contradictoires, qui s'expriment avant les mots et c'est à travers ce panel-là que je cherche à mettre à nu des caractères précieux, comme en cherchant à dénouer des mensonges.
22.jpg
ARCHITECTURE SONORE
23.jpg
67.jpg
TEXTE
Le besoin d’une bande sonore incluant des textes rejoint l’idée du spectacle comme forme élargie de manifestation non violente: Il est évident que la voix joue un rôle majeur dans l’expression des émotions et des besoins. C’est pour cela qu’elle tient un rôle majeur dans la composition.
J’écris à partir d’intentions diverses résonnant autour de la honte et du mensonge. Je mets alors par la suite en scène ces textes sous la forme de faux témoignages, comme si j’étais réalisateur d’un faux documentaire. 

Selon comme il s’agence, avec la musique, la danse et la scénographie, je garde ce qui permet de sculpter la pièce au mieux. Ce qui constitue un travail du timing, à la recherche des coïncidences qui génèrent et accentuent d’autant plus de sens.